Autisme - école spécialisée et ensuite ?

Options

Bonjour à toutes et tous !

Un de mes grands frères est autiste et je voulais témoigner d'une difficulté que nous avons vécu et qui me semble assez commune 🤔 je vous raconte :

Mon frère est diagnostiqué autiste depuis tout petit, malgré avoir essayé, l'intégration en classe "normal" n'était pas possible pour lui. Il a donc été scolarisé en école spécialisée et était suivi par de nombreux professionnel-le-s en santé-social. Lorsque mon frère était en école spécialisée, l'encadrement était idéal pour lui, et en tant que famille, on se sentait bien entouré par les différents professionnel-le-s qui accompagnaient mon frère 🙂

Mais voilà, une fois l'école spécialisée terminée, ce fut très compliqué car on ne savait plus trop à qui s'adresser et il n'y avait pas de solutions adaptées aux besoins de mon frère. Soit c'était l'institution, ce qui n'était pas adapté à mon frère, soit le monde du travail, par le biais de mesures d'insertions professionnelles trop exigeantes pour mon frère…
Enfaite, il lui fallait un entre deux : entre l'institution et les mesures "classiques" d'insertion professionnelle. Mais voilà on en trouvait pas, ce fut une longue période d'errance avec comme seul soutien professionnel la psychologue de mon frère qui ne connaissait pas beaucoup de mesures et qui essayait au mieux de nous conseiller. Les seules mesures qui pouvaient convenir à mon frère étaient toutes surchargées de demandes 📪️ (ce qui montre bien que ces mesures répondent à un besoin).

Au bout d'un moment, il a eu l'occasion d'intégrer un atelier protégé à Ecublens, cette structure était bien adapté à lui, le problème était les trajets. En effet, habitant à Aigle, il devait faire en moyenne plus d'1 heure de trajet par jour en pleine heure de pointe. ce qui demande de nombreux efforts pour une personne autiste.

C'est un peu horrible à dire, mais il a dû subir ces trajets pendant 6 ans, je dis subir parce qu'il nous exprimait souvent qu'il en pouvait plus des trajets, et cela était difficile pour nous parce qu'on savait qu'il n'y avait pas d'autres solutions, bien qu'on cherchait des alternatives.

Mais voilà je suis heureuse de pouvoir terminer ce récit en vous disant qu'aujourd'hui la situation a enfin évoluée positivement ! 🌟
Depuis quelques temps, il habite seul à Aigle et une auxiliaire sociale absolument fantastique vient 1 semaine sur 2 chez lui pour s'assurer que tout ce passe bien et pour cuisiner avec lui. Cette personne est aussi un point de repère pour nous et cela fait du bien, en tant que proche aidant, d'avoir quelqu'un à qui s'adresser de temps à autre. Côté travail, depuis 1 an et demi, mon frère travaille dans un atelier protégé à Aigle. Fini les longs trajets en train, il peut enfin se rendre au travail à pied. De plus, l'atelier étant dans sa région, il y a des MSP et des participants qu'il connaît, je pense que cela facilite aussi le fait qu'il se sente bien dans cette structure.

En ayant parler avec d'autres professionnel-le-s et personnes concernées dans le canton de Vaud, je sais que notre histoire n'est malheureusement pas un cas unique et que beaucoup d'autres personnes se retrouvent dans ce cas "d'errance"🏝️à la recherche de mesures sociales adaptées, et je pense que cela ne s'applique pas qu'à l'autisme 😕


Merci d'avoir pris le temps de me lire jusqu'au bout, n'hésitez pas à dire si cela vous parle et à partager vos expériences, je pense que l'on a beaucoup à apprendre des parcours de chacun-e 🌈

Bonne journée ! 🌷

Réponses

  • Chère @fiiona11,

    Un immense merci pour ce partage qui donnera de l'espoir à toutes celles et ceux qui n'ont pas encore trouvé de solution 💛.

    C'est vraiment génial que ton frère puisse vivre seul de manière autonome. Comment avez-vous trouvé cette auxiliaire sociale? Elle semble apporter une aide très précieuse.

    Au plaisir de te lire,

    Elise

  • fiiona11
    fiiona11
    Modifié (21. mai 2024)
    Options

    Bonjour @Elise_EnableMe, merci pour ta réponse !

    Cette auxiliaire travaille pour le CMS, c'est la psychologue de mon frère qui nous a conseillé d'aller demander du soutien auprès du CMS qui propose des offres d'accompagnement variées 🙂

  • Bonjour @fiiona11!

    Merci pour ton éclairage et ton partage d'expérience!

    Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus:

    Selon le site https://www.cms-vaud.ch/ , "le canton de Vaud compte 49 centres médicaux sociaux (CMS) qui offrent de l'aide et des soins à domicile qui s’adressent aux personnes de tout âge, dépendantes, momentanément ou durablement malades ou en situation de handicap, ainsi qu’à leurs proches.

    La demande d’intervention peut être faite par vous-même, un·e proche, votre médecin ou l’hôpital. L’infirmier·ère référent·e du CMS définit avec vous, en collaboration avec votre médecin, les partenaires médico-sociaux et votre entourage, les prestations qui répondent à vos besoins."

    Belle journée,

    Elise